Avec acadon_timber via le RDUE

Règlement sur la Déforestation de l'UE (RDUE)

eu vorordnung holz

février 15, 2024 acadon

Alors que l’industrie du bois répond à l’appel à la durabilité et à la responsabilité environnementale, de nouveaux dispositifs règlementaires occupent une place centrale pour apporter des changements positifs. L’un d’eux est le règlement de l’Union européenne sur la déforestation (RDUE ou EUDR en anglais), qui remplace l’ancien règlement sur le bois de l’Union européenne (RBUE). Depuis que cette nouvelle réglementation est entrée en vigueur le 29 juin 2023, les entreprises et les détaillants du secteur ne disposent que de 18 mois pour mettre en œuvre ces nouvelles règles. Chez acadon, nous reconnaissons l’importance de ce changement pour les entreprises forestières et nous nous engageons à aider nos clients à se conformer à cette réglementation importante en intégrant le devoir de vigilance dans notre logiciel ERP. Dans ce blog, nous fournissons un aperçu récapitulatif du RDUE, approfondissons les mesures que les entreprises du bois doivent prendre et expliquons les mesures prises par acadon pour rendre la transition aussi fluide que possible.

Qu’est-ce que le RDUE ?

En raison de l’expansion des terres agricoles pour la production de matières premières telles que le soja, l’huile de palme, le bœuf, le cacao, le caoutchouc, le café et le bois, les forêts disparaissent partout dans le monde. En tant que l’un des secteurs économiques les plus importants et consommateur de ces matières premières, l’UE partage la responsabilité de ce problème de déforestation et de dégradation des forêts et souhaite donc jouer un rôle de pionnier dans la résolution du problème. Avec l’entrée en vigueur du RDUE, toute entreprise ou personne vendant ces matières premières ou les exportant depuis l’UE devra prouver que les produits ne proviennent pas de zones récemment déboisées ou ne contribuent pas à la dégradation des forêts.

Les objectifs du RDUE

L’UE a cinq priorités principales :

  • Minimiser l’utilisation des terres dans l’UE et promouvoir la consommation de produits issus de chaînes d’approvisionnement sans déforestation.
  • Promouvoir la coopération avec les pays producteurs pour réduire la pression sur les forêts.
  • Renforcer la coopération internationale pour lutter contre la déforestation et la dégradation des forêts tout en favorisant le reboisement.
  • Fournir des ressources financières pour soutenir les pratiques d’utilisation durable des terres.
  • Soutenir les efforts visant à améliorer l’accessibilité et l’exactitude des données sur la chaîne d’approvisionnement des forêts et des matières premières et promouvoir la recherche et l’innovation dans ce domaine.

Le calendrier RDUE

Comme déjà mentionné, le RDUE entre en vigueur le 29 juin 2023. Les opérateurs économiques et les commerçants ont jusqu’au 30 décembre 2024 pour mettre en œuvre la nouvelle réglementation. Les petites entreprises bénéficient d’une période d’adaptation plus longue, plus précisément jusqu’au 30 juin 2025.

En bref, à partir du 30 décembre 2024, les marchandises couvertes par le règlement ne pourront être vendues ou exportées depuis l’UE que si elles répondent à ces exigences :

  • Elles ne doivent pas être liés à la déforestation, c’est-à-dire qu’elles ne doivent pas provenir de forêts récemment défrichées.
  • Elles doivent être fabriqués conformément aux lois et réglementations du pays dans lequel elles ont été produites.
  • Il doit y avoir une déclaration de vigilance confirmant que les précautions nécessaires ont été prises pour garantir le respect de la réglementation.
  • Comment se conformer au RDUE en tant qu’entreprise du bois.

Alors, que signifie cette nouvelle réglementation pour les entreprises du bois ?
Ici, la réglementation fait une distinction entre les acteurs du marché, les grands négociants et les petits et moyens commerçants.

Les parties prenantes du marché

Le règlement définit les acteurs du marché comme les entreprises qui commercialisent ou exportent des marchandises concernées sur le marché de l’UE. Elles sont obligées de :

  • introduire une obligation de vigilance pour éviter l’achat de produits non conformes à la réglementation. Cela inclut la collecte de données sur la chaîne d’approvisionnement de votre produit, y compris des informations géographiques et la période de production primaire.
  • Réaliser une évaluation des risques de ces données pour déterminer le risque de déforestation, de dégradation des forêts et d’illégalité associé au produit.
  • Prendre des mesures pour réduire les risques non négligeables à des niveaux négligeables. Cela inclut, par exemple, la demande d’informations complémentaires, de tests scientifiques de produits ou d’enquêtes indépendantes.
  • Elles devraient également rendre compte publiquement de leur procédure de vigilance et des mesures qu’elles ont prises pour garantir le respect de leurs obligations.

Grandes entreprises

Les grands négociants, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas des petites et moyennes entreprises, sont tenus au devoir de vigilance, tout comme les acteurs du marché. Cela signifie qu’ils :

  • Vous devez soumettre une déclaration sur votre devoir de vigilance.
  • Vous devez vérifier les due diligences préalablement effectuées dans la chaîne d’approvisionnement.
  • Vous êtes responsable en cas de violation de la réglementation.

Petites et moyennes entreprises

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont soumises aux mêmes obligations qu’un opérateur de marché et sont juridiquement responsables en cas de manquement à la réglementation. Cependant, vous n’êtes pas obligé de :

  • remplir les obligations de diligence raisonnable pour des parties de leurs produits qui étaient déjà soumises au devoir de vigilance.
  • Ni de soumettre une déclaration de devoir de vigilance.
  • Elles devront toujours fournir les numéros de référence du devoir de vigilance obtenus aux étapes précédentes de la chaîne d’approvisionnement.

Benchmarks nationaux

Un autre élément de la réglementation qui a un impact sur les mesures qu’une entreprise du bois doit prendre concerne les références nationales. La Commission européenne met en place une base de données centrale qui contiendra les évaluations des risques pour chaque pays. Si un pays est classé comme à faible risque, un acteur du marché ou un grossiste n’a qu’à collecter des informations. Une évaluation et une réduction des risques ne sont alors pas nécessaires.

Si un pays est classé comme risque standard ou risque élevé, les trois étapes doivent être suivies. Par ailleurs, 5 % de ces démarches sont revues par les autorités pour les pays à risque standard et 15 % pour les pays à risque élevé.

Les mesures prises par Acadon pour faciliter la conformité à l’EUDR pour les entreprises du bois

Alors que la date limite de mise en œuvre de l’EUDR approche, acadon rassemble des informations provenant de diverses sources pour garantir que les mesures que nous prenons avec notre solution ERP sont les meilleures possibles pour nos clients. Cela implique de suivre de près les développements officiels de l’EUDR. Mais ce qui est encore plus important, c’est un contact étroit avec nos clients, des entreprises du bois de toutes tailles, afin de garantir que les mesures que nous prenons leur permettent de se conformer le plus facilement possible à la nouvelle réglementation.

Comme des points d’interrogation subsistent quant à l’impact spécifique de l’EUDR sur le travail quotidien des entreprises du bois, nous gardons l’esprit ouvert sur des modifications ou des ajouts spécifiques à notre solution ERP. Au fur et à mesure que de plus en plus d’informations seront disponibles, nous vous tiendrons au courant de l’avancement de nos développements. Suivez-nous sur LinkedIn ou abonnez-vous à notre newsletter pour être les premiers à recevoir ces informations.

Plus d’informations sur le RDUE

Le site officiel de la Commission européenne sur le règlement (EN) : Règlement sur les produits sans déforestation (europa.eu)

RDUE Foire aux questions préparée par la Commission européenne (CE) : Foire aux questions sur la réglementation sur la déforestation (europa.eu)

Blog sur l’EUDR de Preferred by Nature avec une infographie pratique : Règlement européen sur la déforestation (EUDR) (preferredbynature.org)

Le bulletin d'information de la filière bois

Restez toujours à jour sur tout ce qui concerne le bois.

acadon LinkedIn

Suivez acadon sur LinkedIn et ne manquez aucun conseil informatique et industrie du bois.
🔴 LIVE

Webinaire
Webinaire EUDR

24.05.2024
30 Min

Dans notre webinaire « Règlement européen sur la déforestation : Préparation et solutions pour l’industrie du bois », nous mettons en lumière les aspects essentiels du prochain règl...

Votre conseiller

Andreas
Hopferwieser
andreas hopferwieser acadon
timber tree
timber tree
acadon logo
D'autres visiteurs qui ont fait défiler la page jusqu'en bas ont décidé de nous suivre sur Linkedin ou de s'inscrire à la newsletter.
© 2024 acadon AG. All rights reserved.

S'inscrire au webinaire !

Demandez une démo gratuite maintenant !

Demander une
discussion maintenant